top of page
  • jssimongodin

Incapacité de travailler : quels sont les risques ?


Un accident de la vie ou une maladie peuvent, du jour au lendemain, vous priver de votre capacité à accomplir votre travail, et vous laisser ainsi dans une situation précaire sur de nombreux plans. Quels sont les risques et les solutions ?


DES INCAPACITÉS DE TRAVAIL DIFFÉRENTES

Il existe plusieurs types d’incapacités de travail.


Il y a l’incapacité temporaire partielle, qui signifie que pendant un certain temps, vous ne pouvez pas effectuer toutes les tâches liées à votre profession, et l’incapacité temporaire totale, qui signifie que vous ne pouvez pas du tout travailler pendant une durée déterminée.


Il existe aussi l’incapacité permanente partielle, où vous ne pouvez définitivement plus accomplir certaines tâches, et l’incapacité permanente totale, qui vous empêche définitivement de travailler.


L’indemnisation de votre caisse primaire d’assurance maladie dépend de la situation, mais aussi de l’origine de l’incapacité : si elle est liée à un accident ou à une maladie professionnelle, ou non.



LE RÔLE DE LA PRÉVOYANCE

En cas d’arrêt de travail pour incapacité, la Sécurité sociale prévoit des indemnités journalières et, en cas d’invalidité, une rente mensuelle.


L’assurance complémentaire, de son côté, complète les remboursements des frais de santé, mais ne couvre pas la perte de revenus.


Une assurance incapacité de travail vous permettra de percevoir des indemnités journalières garantissant le maintien de vos revenus et vous permettant de supporter cette période plus confortablement d’un point de vue financier.


En cas d’invalidité, une assurance spécifique vous permettra de percevoir une rente calculée en fonction de votre taux d’invalidité, qui sera défini par le médecin conseil de l’assureur.



LE BON CHOIX DE COUVERTURE


Pour souscrire une assurance incapacité de travail, posez-vous les bonnes questions :

vos besoins détermineront les garanties et le coût du contrat.

Par exemple, si vous vous retrouvez en arrêt de travail, voulez-vous que 100 % de vos revenus soient maintenus ?

Combien pouvez-vous vous permettre de payer chaque mois ?

Quel niveau de garanties voulez-vous ?

Souhaitez-vous ajouter une assurance décès, pour que vos proches soient indemnisés ?

Quelles sont les exclusions de garanties ?

Le contrat prévoit-il une période de carence ?

Quelles seront les démarches à accomplir pour être indemnisé ?


Les réponses vous permettront de vous décider entre les différents contrats possibles.


J’Aime à Bien vous Accompagner ®



3 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page